logo primadvizlogo primadviz mobile
Se déconnecter

Contact

Trouver un conseiller

Primadviz ?

Blog

certificationconseilfinancegestion de fortune

Orlando LecuisinierLe 01/08/2021 à 00:245 min. de lecture

Partager sur :

Les 4 activités de conseil en investissement et leurs certifications

Introspection

Une interrogation revient très souvent concernant les compétences des conseillers indépendants à accompagner leur clientèle dans la finalité de leurs projets. Que ce soit pour investir, défiscaliser, préparer sa retraite, optimiser sa transmission… Il est normal de se questionner sur les compétences de son interlocuteur afin d’être sûr que le conseil financier, immobilier, juridique et fiscal soit celui qui correspond le plus à notre situation et à nos objectifs.

Le conseiller en gestion de patrimoine à la Découverte de son client

Afin que le conseil soit le plus pertinent, le conseiller doit avoir toutes les informations concernant le particulier effectuée lors de la découverte. Il va devoir s’intéresser à notre situation personnelle (en prenant compte de notre âge, notre régime matrimonial, l’âge de nos enfants), à notre situation professionnelle (le métier effectué, le salaire perçu, notre statut) et à notre situation patrimoniale (notre patrimoine financier, immobilier, la nature de nos placements, la date de souscription de nos produits, nos encours de prêts…).

L’objectif de cette découverte est d’avoir une vue d’ensemble sur qui nous sommes et ce que ce que nous faisons afin de vous accompagner au mieux dans nos projets personnels. Une information manquante ou non dévoilée lors de cet entretien ne pourra permettre aux conseillers indépendants de nous apporter la meilleure solution à nos attentes. Pour permettre d’avoir un échange aussi complet, la confiance doit être le maître mot de cet entretien.

Les différentes activités des conseillers patrimoniaux

Dans le but de vous assurer que vous êtes en bonne compagnie d’un professionnel, Primadviz sélectionne pour vous les conseillers les plus compétants. La vérification que nous effectuons avant d’apporter notre confiance à un conseiller est précédée d’un entretien et de vérifications auprès de l’Orias qui est l’Organisme pour le registre des intermédiaires en assurance et l’ABE (Assurance Banque Épargne) Info service. Ces deux organismes sont des associations à but non lucratif dont les statuts sont homologués par arrêté ministériel, ont été mis en place pour référencer les professionnels indépendants et vérifier qu’ils sont bien aptes à effectuer le métier de conseil en investissement.
Parmi ces organismes, nous comptons 4 activités différentes :

Les intermédiaires en assurance ou en réassurance (IAS)

Ce titre est décerné aux professionnels effectuant le métier d’intermédiaire d’assurance, depuis 2002, pour conserver ces titres ils ont obligatoirement 150h de formation, puis doivent passer un examen pour justifier de leurs capacités professionnelles en connaissance dans le cadre du conseil en assurance. Les intermédiaires d’assurance peuvent être des courtiers d’assurance ou de réassurance (COA), agents généraux d’assurances (AGA), mandataires d’assurance (MA), mandataire d’intermédiaire d’assurance (MIA) ou encore intermédiaire d’assurance européenne. Ces heures de formations permettent d’informer les conseillers indépendants des changements législatifs et surtout les nouvelles jurisprudences établies afin de conserver la qualité de leurs connaissances.

Les intermédiaires en opérations de banque et en services de paiement (IOBSP)

Le titre d’IOBSP signifie qu’un professionnel de l’investissement met en rapport deux parties intéressées à la conclusion d’une opération de banque et de services de paiement. Par exemple, lorsqu’un courtier vous accompagnera dans un investissement nécessitant un prêt, il devra passer par un organisme de crédit qui sont, pour la plupart du temps des filiales de groupe bancaire. Sachant que l’indépendant ne coûte rien à la banque, car sa rémunération se fait au résultat, il bénéficie d’offres généralement plus compétitives que les agences bancaires elles-mêmes. Les professionnels ayant la certification IOBSP doivent détenir au moins une licence enregistrée au répertoire national des certifications professionnelles, une expérience de minimum 2 ans pour les cadres dans leurs 3 dernières années de professions, et minimum 3 ans d’expérience dans les 4 dernières années et avoir effectué une formation de 230h en tant qu’IOBSP niveau 1. En tant qu’IOBSP, La souscription d’une assurance type responsabilité civile et une garantie financière est obligatoire en cas de manquement à ses obligations professionnelles. Les IOBSP peuvent être des courtiers en opérations de banque et en services de paiement (COBSP), des mandataires exclusifs en opérations de banque et en services de paiement (MOBSPL), des mandataires non exclusifs en opérations de banque et en services de paiement (MOBSP), des mandataires d’intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement (MIOBSP) et des intermédiaires en crédit immobilier Européen.

Les conseillers en investissements financiers (CIF)

Exercer une profession de conseil en investissements financiers, plusieurs critères administratifs, professionnels et moraux sont exigés. Tout d’abord, il y a une condition d’âge, d’honorabilité (absence de casier judiciaire) et de compétences professionnelles. Les compétences professionnelles, doivent être justifiées par un diplôme national obtenu après une durée de 3 années d’études supérieures ou d’un diplôme de même niveau inscrit au répertoire national des certifications professionnelles, soit d’une formation de 150h auprès d’un organisme de formation agréée ou bien 2 ans d’expériences professionnelles d’un prestataire en service d’investissement ou d’un conseiller en investissement financier. Ensuite, le professionnel doit pouvoir justifier, à tout moment, de l’existence d’un contrat d’assurance le couvrant contre les conséquences pécuniaires de sa responsabilité civile professionnelle en cas de manquement à ses obligations professionnelles. Le professionnel devra adhérer à une association de professionnelle agréée par l’AMF ainsi que passer l’examen de la certification AMF. Enfin, toutes ces vérifications sont effectuées auprès de l’ORIAS qui va décerner le titre de CIF (conseiller en investissement financier) et seront répertoriés dans son registre.

Les agents liés de prestataire de services d’investissement (PSI)

Les PSI peuvent exercer deux types de services d’investissement :
* Les services dits principaux, adressé aux particuliers et aux entreprises.
* Les services connexes concernant les institutions, comme par exemple, la tenue de compte conservations, les opérations de change, le conseil rendu par les banques aux entreprises en matière de structure du capital…
Nous concernant, nous nous intéresserons aux services principaux, ce sont ceux qui nous intéressent le plus. Ils permettent l’exécution des ordres à l’achat et la vente de titres, le placement qui correspond au service que rend une banque à une entreprise quand elle place auprès de sa clientèle les actions émises pour augmenter son capital, la gestion de portefeuille pour le compte de tiers qui correspond au service rendu par les professionnels qui gèrent les OPC, dont les épargnants achètent des parts (FCP) ou des actions (SICAV) ou qui gèrent des portefeuilles pour le compte de leurs clients ou encore le conseil en investissement.

Pour pouvoir effectuer les services principaux en devenant PSI un examen de l’AMF est obligatoire. Cet examen nous permet d’évaluer les connaissances du professionnel et lui donner l’autorisation d’exercer ou pas le métier de prestataire de services en investissement.

Pour finir...

Ces certifications nous permettent donc de nous assurer que les professionnels ont bien suivi une formation et qu’ils sont aptes à délivrer des conseils en investissement. Contrairement aux réseaux bancaires, certains salariés délivrent des conseils en investissement sans avoir eu les formations, dans le but de répondre à leurs objectifs commerciaux. Les vérifications des certifications obtenues peuvent se faire sur l’Orias et de l’ABE en cherchant le nom de l’interlocuteur ou celui de son cabinet.

Partager sur :

Nos autres articles sur la finance

Guide de la déclaration de l'impôt sur le revenu
Guide de la déclaration de l'impôt sur le revenu

La déclaration de l’impôt sur le revenu permet aux particuliers de définir leur impôt net à payer. Pour se faire, ils doivent prendre en compte leurs revenus et leur situation. Ce guide de la déclaration de l’impôt sur le revenu vous permettra de vous renseigner sur les modalités à prendre en compte pour optimiser votre fiscalité.

Orlando Lecuisinier, 11/05/2022

Produits

InvestirDispositif de défiscalisationPréparer sa retraiteEmprunter et s'assurer

Resources

Qu'est ce que Primadviz ?Termes et conditionsBlogPréparer mon projetNewsletterContactez-nous

Professionnel

Devenir professionnelSimulateurAnnuaire OriasAnnuaire Carte G et Carte TNotez-nous

Recherches courantes

ParisLyonMarseilleBordeauxBayonneClermont-FerrandToulouseToursRouen

Primadviz

Paris, Île-de-France, France

Contact: orlando@primadviz.com

Restez connectés

facebook primadviz page
twitter primadviz page
instagram primadviz page
linkedin primadviz page
youtube primadviz channel
Primadviz est une marque de © Patrim.io 2021 – Société par Actions Simplifiée au capital de 14700€ - SIRET : 89347877600014 immatriculé au R.C.S de Nanterre